Référencement SEO

Positionnez votre site durablement dans les moteurs de recherche

 

Vous souhaitez réussir à positionner votre site web durablement dans les moteurs de recherche afin que les internautes puissent facilement vous trouver lors de leurs recherches ? Il s’agit pour cela de bien travailler votre référencement naturel et d’optimiser votre SEO. Vous vous demandez comment mettre en place une bonne stratégie d’optimisation ? Vous n’êtes pas familier avec les techniques SEO ? Nous nous donnons un maximum d’informations sur le sujet et mettons à votre disposition des outils dédiés au référencement SEO.

En quoi consiste le référencement naturel ou SEO ?

Le référencement naturel, que l’on appelle aussi SEO (Search Engine Optimization), comprend un ensemble de méthodes et techniques qui ont pour objectif d’obtenir un bon positionnement des pages d’un site internet dans les pages de résultats de recherche des moteurs de recherche.
Le référencement SEO vise donc à améliorer la visibilité d’un site internet dans les moteurs de recherche en travaillant ce site tant du point de vue du contenu que du point de vue technique. Celui-ci s’effectue selon les critères et règles des moteurs de recherche et en particulier de Google.

En quoi ce référencement est-il essentiel ?

On compte près de 2 milliards de site web dans le monde. En France, plus de 64 % des entreprises disposent d’un site internet. Google, qui est le moteur de recherche le plus utilisé en France, compte plus de 3,5 milliards de recherches par jour (chiffres Internet Live Stats).
Le meilleur moyen de rendre un site visible sur le web est donc de l’optimiser pour les moteurs de recherche et particulièrement pour Google en appliquant ses règles et respectant ses critères de référencement.
Selon StatCounter, Google détient en effet plus de 90 % des parts de marché des moteurs de recherche dont plus de 80 % sur ordinateur et plus de 97 % sur mobile (le mobile est de plus en plus utilisé pour la navigation et les recherches).
Il ne convient donc pas uniquement d’avoir un site web pour être visible, il est essentiel d’optimiser son SEO pour obtenir un trafic ciblé qui sera susceptible de se convertir en prospects puis en clients.
L’optimisation du référencement permet en effet de rendre son site web visible auprès d’internautes qui peuvent être intéressés par vos services et/ou produits. Il permet donc d’améliorer la rentabilité de votre site internet et le chiffre d’affaires de votre entreprise.
Par ailleurs, le trafic généré ainsi est un trafic pérenne qui va s’inscrire sur le long terme, à l’inverse du trafic obtenu depuis des campagnes publicitaires telles que Google Ads.

Des stratégies indispensables pour être bien classé par le moteur de recherche

Le meilleur moyen pour acquérir du trafic durablement

Le référencement SEO est le meilleur moyen pour un site internet d’acquérir du trafic durablement. Celui-ci permet en effet de bien positionner les pages de votre site web dans les pages de résultats de recherche de Google. Les pages de résultats des moteurs de recherche, que l’on retrouve aussi sous l’acronyme « SERP », correspond aux liens organiques qui s’affichent dans le moteur de recherche suite à une recherche. On parle également de résultats « naturels » en opposition aux résultats issus des annonces publicitaires (Google Ads).
Un bon positionnement dans les liens organiques du moteur de recherche est le résultat d’un bon travail d’optimisation des pages. Il ne résulte pas d’un paiement comme c’est le cas avec les liens des annonces Google Ads mais d’une bonne optimisation SEO et d’un bon référencement naturel.

Keyboost : une Alternative moins chère à Google Ads

Améliorez votre visibilité grâce à nos outils

Nos experts en SEO ont mis au point des outils uniques et innovants afin de vous aider à améliorer votre visibilité dans les moteurs de recherche de façon efficace et pérenne.

Keyboost : pour un positionnement optimal

Keyboost a été développé par nos experts en référencement afin de vous aider à obtenir un bon positionnement dans les moteurs de recherche et vous permettre de gagner plus de visiteurs qui pourront potentiellement devenir de réels clients et ainsi accroitre votre chiffre d’affaires.
Keyboost a pour objectif de donner un coup de pouce à votre site web pour qu’il apparaisse plus haut dans les résultats naturels de Google. Vous pouvez constater vous-même de l’amélioration de votre positionnement dans Google.

Demandez un test gratuit Keyboost

Vous avez la possibilité de tester gratuitement Keyboost, sans engagement. Nous vous proposons un essai qui prend automatiquement fin à l’issue de votre période d’essai. Pour bénéficier de votre essai gratuit, il vous suffit de nous fournir des informations sur votre site, sur les mots-clés pour lesquels vous souhaitez être positionné ainsi que vos coordonnées. A aucun vous ne serez amené à nous des informations de paiement.br /> A la fin de votre essai, vous pouvez constater le positionnement de vos pages web dans Google. Si vous êtes satisfait et que vous souhaitez continuer à bénéficier de notre outil d’optimisation, vous pouvez découvrir notre offre et choisir la solution de référencement qui vous convient le mieux. Nous pouvons également effectuer une analyse complète de votre site web afin de vous suggérer des mots-clés pour lesquels vous pourriez également obtenir un bon positionnement.

Vous souhaitez mettre en place une stratégie de référencement avec notre agence ? N’hésitez pas à nous contacter !

SEO Page Optimizer : pour faciliter votre travail d’optimisation

Nos experts en SEO ont également développé SEO Page Optimizer. Cet outil complémentaire à Keyboost vous aide dans votre travail d’optimisation pour les moteurs de recherche.
Il permet d’effectuer une analyse d’une page web par rapport à un mot-clé et d’obtenir des pistes d’amélioration du contenu et des balises de cette page.
SEO Page Optimizer analyse les éléments d’une page web qui sont importants en termes d’optimisation. Il analyse donc notamment les textes, titres, balises et attributs. Suite à chaque analyse cet outil vous donne des informations sur la présence du mot-clé et sur la manière dont il pourrait être optimisé dans votre page. Il vous donne également une liste de mots-clés à utiliser en complément afin d’obtenir de meilleurs résultats. Plus vous vous approchez du score optimal indiqué plus vous avez de chances d’être bien positionné dans les pages des résultats des moteurs de recherche.

Essayez SEO Page Optimizer gratuitement !

Définissez bien votre stratégie d’optimisation

Une bonne stratégie d’optimisation du référencement naturel doit prendre en compte tous les critères définis par Google.

Vous souhaitez en savoir plus sur les critères de Google ? Retrouvez toutes les informations dans nos newsletters : « Les secrets de Google révélés ». Abonnez-vous pour recevoir gratuitement nos newsletters.

L’optimisation de vos pages web

Pour mettre en place une bonne stratégie de référencement naturel, vous devez débuter par l’optimisation de vos pages web.
L’optimisation des pages d’un site internet regroupe divers éléments tels que l’optimisation du contenu des pages, de leurs balises et du maillage interne mais aussi des aspects plus techniques tels que la structure des URLs, l’optimisation du temps de chargement ou encore la bonne configuration du sitemap et des fichiers robots.txt.

Bien se positionner dans les moteurs de recherche nécessite souvent un travail sur le long terme

Optimisation du contenu de vos pages

En matière de référencement SEO, le contenu d’une page web joue un rôle primordial. Google analyse en effet le contenu d’une page pour déterminer s’il est pertinent ou non pour une requête donnée.

Le corps du texte : le contenu de votre site web doit faire la différence en matière de référencement SEO

Les mots-clés et le champ sémantique

Il convient donc de travailler le contenu en fonction d’un mot clé et d’un champ sémantique.
Vous devez donc utiliser les mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner dans votre texte, sans pour autant tomber dans l’excès et la répétition abusive de ces mots-clés. En effet, si vous tombez dans le piège de la répétition abusive, votre page ne bénéficiera pas d’une bonne appréciation de la part de Google et votre page ne sera pas bien classée dans les pages des résultats de recherche, voire même pas classée du tout.
Il ne faut également par perdre de vue qu’un contenu doit être pensé pour plaire aux visiteurs. Une répétition abusive des mots-clés risque de rendre votre texte ennuyeux et désagréable à lire pour les internautes. Vous devez donc absolument veiller à avoir un mélange équilibré entre vos mots-clés, les mots apparentés et le reste de votre texte.

Utiliser les mots-clés qui comptent!

Evitez le duplicate content

Pour vous aider à bien optimiser le contenu d’une page web pour un mot-clé, vous pouvez vous inspirez des pages les mieux classées par Google pour celui-ci. Analysez le contenu de ces pages en prenant en compte la longueur du texte mais aussi les mots-clés et mots apparentés utilisés.
On parle ici d’inspiration mais absolument pas de copie du contenu. Pour vous démarquez aux yeux des internautes et de Google, vous devez proposer un contenu unique et original ! La duplication (duplicate content), le plagiat ou tout autre procédé y ressemblant sont sévèrement pénalisés par Google. Google risque en effet de ne pas prendre en considération votre page, de la positionner en bas de classement voire même de tout simplement la déclasser.

Dupliquer le contenu, qu’est-ce que c’est exactement ?

Fournissez des informations de qualité

En plus d’une bonne utilisation des mots-clés et des mots apparentés dans votre contenu, vous devez apporter des réponses fiables aux attentes des internautes et leur fournir des informations de qualité. Vous devez donc vous placer en tant qu’expert sur le sujet abordé dans vos pages.

Le contenu de votre site web : En utilisant des mots-clés comme base de vos textes web

La hiérarchisation des informations et du contenu

Les internautes apportent plus d’importance à certains éléments d’une page que d’autres. Il convient donc de hiérarchiser les informations et votre contenu en conséquence.
Pour une bonne hiérarchisation, placez les informations importantes dans le titre de la page, dans le premier paragraphe, puis dans les titres, intertitres et paragraphes suivants.
Vous pouvez également mettre en évidence une partie de votre texte et attirer l’attention des visiteurs sur certains mots en les mettant en gras. Il faut également savoir que la mise en forme des mots en gras est prise en compte par Google dans une certaine mesure.

Afin de vous aider dans l’optimisation de votre contenu et pour un bon référencement SEO, vous pouvez utiliser notre outil SEO Page Optimizer. Essayez-le gratuitement !

Optimisation des balises des pages web

L’optimisation des balises d’une page web est un élément important du référencement SEO. On parle généralement de balises HTML. Elles jouent un rôle dans l’amélioration du positionnement des pages dans les moteurs de recherche et permettent d’optimiser le contenu grâce à une meilleure structuration.
Les balises HTML permettent de fournir des informations claires aux moteurs de recherche et d’apporter de la clarté à votre texte pour les visiteurs.
Parmi les balises les plus importantes, on compte la balise title, la meta-description et les balises de titres.

L’importance de la mise en page et de la structure

La balise title

La balise title est la balise qui définit le titre d’une page web. Il s’agit du premier élément qu’un internaute voit lorsqu’il effectue une recherche dans Google. Cette balise est en effet reprise par les moteurs de recherche lorsqu’un lien est affiché dans les pages des résultats de recherche. Cette balise doit permettre de clairement identifier le site et la page web concernée. Il est également important d’y intégrer le mot-clé principal de la page.
Pour qu’elle soit entièrement affichée dans Google cette balise doit contenir un nombre limite de caractères (aux environs de 65). Pour résumer, la balise title doit être attractive afin d’inciter les internautes à cliquer sur votre lien, mais doit aussi leur permettre d’identifier votre site web et le sujet de la page.

La balise de titre : la carte de visite de votre page web

La balise meta-description

La meta-description est la balise qui fournit une description de votre page web aux moteurs de recherche. Elle est généralement affichée en dessous du titre de la page dans les pages de résultats de recherche. Il arrive toutefois que les moteurs de recherche choisisse un autre extrait de la page pour décrire la page, notamment lorsque la meta-description ne leurs semblent pas pertinente.
Comme pour la balise title, celle-ci doit être attractive tout en résumant bien le contenu de la page. Son affichage est également limité, il est donc conseillé de construire un contenu avec 120 caractères maximum environ.

La balise Meta-description : à la fois un résumé et une accroche

Les balises de titres

Le contenu d’une page web, et plus particulièrement le corps du texte doivent être bien structurés afin de permettre aux internautes et aux moteurs de recherche de bien identifier le contenu de votre page. Les balises de titres jouent donc un rôle important dans la structuration et la hiérarchisation du texte de votre page. Ces balises se présentent sous la forme « h+chiffre », comme par exemple « h1 », « h2 », etc. Il s’agit des différents titres et intertitres présents dans votre page. Il faut par contre être vigilant et n’utiliser qu’une seule balise « h1 » par page. Les autres balises doivent être utilisées par hiérarchies de titres.
Vous pouvez utiliser ces balises pour varier le champ lexical de votre page et alterner entre mots-clés et mots apparentés.

Les titres : un moyen d’attirer l’attention et de renforcer la structure de votre texte

Optimisation du maillage interne (les liens entre les pages)

En SEO, il est important de bien optimiser les liens et notamment le maillage interne.

Qu’est-ce que le maillage interne ?

Le maillage interne correspond à l’organisation des liens au niveau interne du site, c’est-à-dire entre les pages d’un même site. Il détermine l’architecture de celui-ci et donc l’organisation des pages. On parle également de linking interne.
Il permet de rendre la navigation dans le site internet plus fluide. En effet, les liens internes permettent de renvoyer d’une page du site vers une autre. Il est notamment intéressant pour renvoyer vers des pages qui ne sont pas forcément accessibles depuis le menu de navigation. Il s’agit notamment des pages qui se situent à plus de 3 clics de la page d’accueil (pages profondes).
Par ailleurs, le maillage interne permet de transférer la popularité d’une page auprès de Google vers une autre. Il est donc notamment recommandé d’effectuer des liens depuis la page d’accueil afin de les rendre plus visibles et de leur faire bénéficier de la popularité de la page d’accueil.

La structure de votre site web : les liens internes

À quoi sert-il ?

Vous pouvez utiliser le maillage interne pour soutenir une page au niveau des mots-clés, notamment lorsqu’elles ont une thématique commune. Une page secondaire peut donc permettre de développer un sujet évoqué dans une première page.
Le maillage interne permet de guider les visiteurs lors de leur navigation dans votre site. Mais en plus de cela, il peut être utile au niveau du partage du PageRank.
Le PageRank est une note de popularité qui est attribuée par Google, elle oscille entre 0 et 10. En mettant en place une stratégie de liens entre les pages de votre site, vous améliorez la possibilité de transférer le PageRank entre chacune de ces pages. Plus une page est populaire, plus il y a de chances que sa popularité soit transférée aux autres pages.
Pour une bonne optimisation SEO, vous devez organiser votre maillage interne de façon à privilégier les pages les plus importantes de votre site internet.

Différentes sortes de liens retours, les uns plus importants que les autres pour le linking.

Un maillage structurel ou contextuel

Votre maillage interne peut être établi au niveau structurel, c’est-à-dire que les liens entre les pages sont placés dans les structures mêmes des pages comme dans les menus de navigation, le fil d’Ariane, le header ou encore le footer. Le maillage structurel sera donc presque identique sur toutes les pages du site internet.
Mais il est également possible d’établir un maillage interne contextuel, ce qui consiste à placer des liens internes dans le contenu des pages. Ces liens peuvent être placés dans les titres, le corps de texte, les appels d’action ou encore dans les contenus multimédia. Il s’agit là alors de privilégier des liens vers des pages qui ont la même thématique ou qui ont un rapport avec la page en question. N’hésitez pas à placer différents types d’ancres de lien dans votre page et utilisez des mots descriptifs dès que cela est justifié.

La structure de votre site web : les liens internes sont importants au niveau du référencement SEO

Optimisation de la structure des URLs

Pour bien référencer un site internet, il convient également d’être attentif à la structure des URLs. Celle-ci influence en effet l’expérience que vont avoir les visiteurs lors de leur navigation sur votre site internet mais joue également un rôle dans l’indexation de vos pages.

L’importance de la structure d’une URL

L’URL d’une page web est en effet l’un des premiers éléments analysés et évalués par Google lors de l’indexation des pages. Une mauvaise structure d’URL peut donc être pénalisante.
Elle permet également aux internautes et aux moteurs de recherche de bien comprendre la structure d’un site internet.
Elle peut aider à comprendre la hiérarchisation du site avec les catégories et sous-catégories ainsi que la relation entre les différentes pages du site internet.

Bien structurer les URLs

Une URL permet d’indiquer aux visiteurs et aux moteurs de recherche le sujet de la page. Pour bien structurer les URLs, il est donc conseillé de les personnaliser en utilisant des mots-clés plutôt que de générer des URLs automatiquement. Essayez au maximum de faire apparaître le mot-clé principal de la page.
Celles-ci doivent reprendre les catégories et sous-catégories sans être trop longues ou compliquées. En cas de catégories et sous-catégories multiples, vous pouvez par exemple ne reprendre que la dernière catégorie ou sous-catégorie concernée ou les plus importantes. Des URLs bien structurées sont des URLs compréhensibles et lisibles. Lorsqu’une URL comprend plusieurs mots, pensez-bien à remplacer les espaces et les caractères spéciaux par des traits d’union.

Les enjeux et objectifs essentiels pour votre site web.

Optimisation du temps de chargement des pages

Le trafic d’un site internet et sa popularité auprès de Google dépendent notamment de l’optimisation du temps de chargement des pages. La vitesse de chargement des pages est en effet détectée par les robots du moteur de recherche et influence le comportement des visiteurs. Une page qui se charge rapidement améliore l’expérience utilisateur.

Les avantages d’une bonne vitesse de chargement

Le temps de chargement d’un site internet est l’un des critères de classement des moteurs de recherche. Plus les robots peuvent rapidement accéder à une page plus elle a de chances d’être répertoriée par les moteurs de recherche et plus elle a de chances d’être bien classée dans les pages des résultats de recherche.
Du côté des visiteurs, il faut savoir que généralement, ils n’attendent pas plus de 3 secondes pour le chargement d’une page. Passé ce délai, ils ferment la page et se rendent sur un autre site.
Une page web se charge en moyenne entre 300 et 500ms. Le temps de chargement est considéré comme long lorsqu’une page se charge en plus de 600 ms et à l’inverse, il est considéré comme rapide lorsqu’une page met moins de 200 ms pour se charger.
Les visiteurs ont tendance à se tourner vers des pages qui se chargent rapidement. Google prend en compte le trafic d’une page dans son classement. Plus une page a de visiteurs plus elle a donc de chances d’être bien classées par le moteur de recherche.
Les avantages d’une bonne vitesse de chargement sont doubles. Elle permet une bonne prise en compte par les robots d’indexation et une meilleure chance de consultation qui contribue elle-même à un bon positionnement.

Comment améliorer le temps de chargement d’une page ?

Améliorer le temps de chargement d’une page web passe par l’optimisation de différents éléments.

Optimisation des images

Tout d’abord, il faut savoir que l’un des éléments influençant la vitesse de chargement est le poids des images et autres éléments multimédia.
Pour améliorer le temps de chargement d’une page il convient donc de réduire au maximum le poids des images (et autres éléments multimédia) insérés dans la page. Il convient toutefois de trouver le juste milieu afin de conserver une qualité d’image optimale. On parle de compression d’image.
Pour les pages web, les formats d’images les plus répandus sont le jpeg et le png. Le format jpeg est généralement privilégié pour les photos alors que le png est privilégié pour les éléments en transparence. Il est cependant moins facile de compresser un fichier png sans perdre en qualité qu’un fichier jpeg.

Optimisation du code d’une page

Afin de gagner en vitesse de chargement, il convient également d’optimiser le code d’une page. En effet, plus le code de la page est long plus celle-ci mettra du temps à se charger.
L’optimisation du code d’une page web constitue notamment à le minifier. Cela consiste notamment à éliminer les éléments inutiles tels que les espaces, les sauts de lignes ou encore les séparateurs. Il peut également être nécessaire de minimiser les requêtes http et les redirections ainsi que prioriser le contenu à charger. Pour cela, il convient d’analyser les différents fichiers et de définir s’ils sont utiles ou non à la page.
Afin de prioriser le contenu à charger, il est possible d’utiliser le conditionnel dans le code afin de ne charger que les éléments demandés par le visiteur. Il est également recommandé d’insérer les scripts sous les lignes de flottaison afin qu’ils ne soient lus que lorsque le contenu est chargé.
Enfin, le code peut être optimisé en supprimant certaines ressources telles que les fichiers CSS ou Javascript qui peuvent être bloquantes. Ces ressources peuvent en effet devoir être téléchargées pendant le chargement de la page et significativement augmenter le temps de chargement. Elles peuvent donc être supprimées lorsqu’elles ne sont pas nécessaires à l’affichage de la page.

Optimisation des performances du serveur

L’amélioration du temps de chargement des pages d’un site peut également nécessiter l’optimisation des performances du serveur. Certains serveurs sont en effet plus réactifs et rapides que d’autres. Si vous avez optimisé votre site internet et que vous trouvez que le temps de chargement n’est pas assez rapide, vous pouvez vous tourner vers votre hébergeur afin de savoir quelles solutions il peut vous proposer afin d’optimiser les performances côté serveur ou pour passer sur un serveur plus performant.

Testez le temps de chargement de vos pages

Le meilleur moyen de savoir si le temps de chargement de vos pages web est optimal ou non est d’effectuer des tests.
Pour cela, vous pouvez notamment utiliser l’outil PageSpeed Insights de Google. Celui-ci analyse les performances de votre site et établit un diagnostic avec des conseils pour améliorer le temps de chargement mais aussi plus globalement les capacités du site.

Comment savoir si un site internet est optimisé pour les moteurs de recherche ?

Optimiser un site internet en prenant en compte les critères et mises à jour de Google

Pour être bien positionné dans les pages de résultats de Google, il convient de respecter les critères du moteur de recherche. Cependant, ceux-ci évoluent constamment et sont régulièrement mis à jour. Pour bénéficier d’un positionnement pérenne, il convient donc de prendre en compte les critères de Google et leurs mises à jour.

Restez informés de toutes les mises à jours et exigences de Google, inscrivez-vous à notre newsletter : « Les secrets de Google révélés ».

Si certaines mises à jour de Google n’ont pas d’incidences significatives sur le positionnement des sites dans les pages des résultats de recherche, d’autres peuvent au contraire revoir fortement ce positionnement.
Cela a notamment été le cas avec certaines mises à jour majeures.

Google Pingouin (Penguin)

Annoncée en avril 2012, cette mise à jour de Google a fortement modifiée la prise en compte du netlinking dans le positionnement des pages en privilégiant les liens et des contenus plus qualificatifs plutôt que la quantité de liens ou de répétition de mots-clés.
Cette mise à jour avait notamment pour objectif de pénaliser les sites internet qui avaient mis en place des techniques d’optimisation abusives telles que l’utilisation abusive des mots-clés, la mise en place d’un contenu différent pour les moteurs de recherche ou les visiteurs, les échanges de liens abusifs ou encore la duplication de contenu.

Netlinking : adoptez la bonne stratégie !

Google Panda

Annoncée en février 2011, Google Panda a également notamment amélioré la prise en compte de la qualité du contenu des pages pour leur classement dans le moteur de recherche. Suite à cette mise à jour, les sites internet proposant des contenus de faible qualité ont été dévalués par le moteur de recherche.
Certains sites ont ainsi vu leur classement dégringolé et ont même pu être exclus des résultats de recherche. A l’inverse, les sites proposant un contenu de qualité ont pu voir leur positionnement amélioré.
L’influence de cette mise à jour de Google a été significative dès avril 2011 et perdure dans la manière de construire les pages d’un site internet.

Nos conseils et astuces pour atteindre la première page des résultats dans Google.

Google Colibri (Hummingbird)

Lancée en 2013, cette mise à jour a particulièrement bouleversée la manière de concevoir les pages web en misant sur la compréhension des intentions des utilisateurs afin de leur proposer les résultats les plus pertinents possibles.
Cette mise à jour de Google consiste donc à tenir compte du contexte et de la signification des mots-clés lors des recherches des internautes afin de les orienter vers des pages qui correspondent réellement à leurs recherches.
Cette mise à jour a eu une incidence sur la manière de rédiger le contenu des pages afin de proposer un contenu plus pertinent et plus naturel aux internautes.

Le contenu de votre site web : Ce qu’il ne faut PAS faire !

Google RankBrain

La tendance mise en place par Google Colibri a été renforcée par une autre mise à jour du moteur de recherche : Google RankBrain, annoncée en 2015.
Avec cette mise à jour, l’algorithme du moteur de recherche est davantage basé sur l’apprentissage automatique afin de proposer des résultats de recherche encore plus pertinents. Le moteur de recherche est ainsi capable de déterminer les requêtes se rapprochant le plus de la requête initiale lorsque celle-ci n’est pas familière au moteur de recherche. Elle permet donc une meilleure interprétation des requêtes de recherche.
Le classement lors des recherches sur Google dépend donc en partie de cet algorithme.

Vers la première place dans Google.

Tout savoir sur les pénalités du moteur de recherche

Lorsqu’un site ne respecte pas les critères d’exigence de Google ou qu’il ne les respecte plus suite à une mise à jour, il peut être pénalisé.
Un site peut donc être pénalisé suite à de mauvaises pratiques telles que l’usage abusif de liens ou la duplication de contenu.

La position de votre site web repose sur ses liens et ses backlinks.

Quelles sont les pénalités appliquées par Google ?

Les pénalités Google peuvent être appliquées automatiquement par les algorithmiques ou être appliquées manuellement. Il convient donc d’optimiser au maximum son site en respectant les critères de Google afin de ne pas être pénalisé.
Il existe différentes pénalités en fonction de la gravité des infractions des sites internet.

Le déclassement

L’une des pénalités les plus fréquentes est le déclassement d’un site internet. Celui-ci peut ainsi passer des premières aux dernières positions dans les pages des résultats de recherche.
Un site internet peut être pénalisé sur un ou plusieurs mots-clés spécifiques et donc être déclassés uniquement sur certains mots-clés. La pénalité peut également être appliquée sur une URL spécifique ou sur un répertoire particulier d’un site internet. Dans ce cas, une URL sera déclassée sur tous les mots-clés sur lesquels elle est positionnée ou toutes les URLs d’un même répertoire seront déclassées.

Retrouvez plus d’informations sur les pages des résultats des moteurs de recherche – SERP et leur fonctionnement.

La désindexation

Google peut également supprimer l’ensemble du domaine d’un site internet de son index. Dans ce cas, plus aucune page du site ne sera indexée et le site n’apparaitra plus dans les résultats de recherche.

Nos conseils pour bien vous positionner dans le moteur de recherche.

Comment savoir si un site a été pénalisé ?

En général, on se rend compte qu’un site a été pénalisé par Google lorsque l’on constate une baisse brutale de trafic ou une modification du positionnement des pages (déclassement).
Lorsqu’un site perd toutes ses positions dans les pages des résultats de recherche, cela signifie généralement qu’il fait l’objet d’une pénalité de la part du moteur de recherche.
Une perte de trafic peut également être un indicateur significatif de pénalité. Pour suivre le trafic et déceler d’éventuels problèmes, il est donc intéressant de garder un œil sur les données statistiques fournies par Google Analytics.
Il peut également être intéressant d’utiliser Google Search Console à ce niveau-là. En effet, en cas de problème le propriétaire du site ou les contacts indiqués dans le compte reçoivent des notifications relatives aux erreurs ou problèmes rencontrés sur le site. Cela permet généralement d’intervenir avant qu’un site ne soit pénalisé par Google. Par ailleurs, cet outil permet généralement de connaitre la raison d’une pénalité.

Que faire en cas de pénalité appliquée par le moteur de recherche ?

Il peut arriver que malgré toutes les précautions mises en place et même en essayant de respecter au mieux les critères de Google, un site internet soit pénalisé par le moteur de recherche.
Il ne faut toutefois pas paniquer car une pénalité Google est rarement irrévocable, il est donc possible d’agir et de mener certaines actions afin de faire annuler les pénalités.
Lorsqu’un site est pénalisé, il convient tout d’abord de définir s’il a fait l’objet d’une pénalité manuelle ou automatique.
En cas de pénalité manuelle, il est possible de savoir sur quels éléments intervenir pour corriger les problèmes à l’origine de la pénalité. En cas de pénalité automatique, il est généralement nécessaire de creuser un peu plus pour savoir quels sont les problèmes et comment y remédier.
Si la pénalité Google est due à une pénalité Pingouin, il est nécessaire de savoir quels sont les liens en cause et de supprimer tous les backlinks qui peuvent être considérés comme abusifs. En cas de pénalité Panda, il convient d’identifier les contenus qui ne sont pas jugés comme assez qualitatifs par Google ou qui sont considérés comme des contenus dupliqués. Il peut alors être nécessaire de complètement revoir le contenu d’une ou plusieurs pages du site internet.

Vous n’arrivez pas à identifier quels sont les problèmes relatifs à votre site internet ? N’hésitez pas à nous contacter. Notre agence peut effectuer un audit de vos pages afin d’identifier les améliorations à effectuer et les éventuels problèmes à corriger.

L’optimisation pour les mobiles influence votre positionnement dans les moteurs de recherche : pensez-y !

C’est désormais la règle, pour un bon positionnement dans les moteurs de recherche, un site internet doit absolument être compatible mobile et être optimisé pour ce type d’affichage. Les sites compatibles avec les mobiles sont en effet favorisés par Google. Pour être positionné en haut des résultats de recherche, un site doit donc être adapté pour les mobiles, c’est ce que l’on appelle le « mobile-friendly ».
Si votre site est enregistré dans Google Search Console, vous pouvez d’ailleurs recevoir des alertes lorsque des problèmes d’ergonomie mobile sont détectés par le moteur de recherche.
Les pages incompatibles avec les mobiles sont moins bien positionnées dans les résultats de recherche mobiles depuis 2015.
Depuis 2017, le « Mobile First Index » a d’ailleurs fait son apparition. Cela signifie que la version mobile d’un site internet sert désormais de référence au moteur de recherche pour l’indexation des pages web.

Combien de visiteurs les 10 premières positions vous rapportent-elles dans Google ?

L’impact du « Mobile First Index » sur le positionnement des pages

Depuis la mise en place du « Mobile First Index » par Google, les pages mobiles sont analysées en premier par le moteur de recherche. Elles servent donc de référence pour l’indexation des pages d’un site internet.
Celui-ci a donc un impact sur la méthode d’indexation mais pas sur les critères de positionnement du moteur de recherche.
Le « Mobile First Index » peut donc avoir une incidence sur votre positionnement si votre site internet de dispose pas de version adaptée aux mobiles ou s’il n’est pas totalement « mobile-friendly ». Par contre, le positionnement de votre site n’est pas impacté si votre site est compatible mobile.

Comment les pages d’un site internet sont-elles indexées par le moteur de recherche Google ?

Quand un site internet est-il optimisé pour les mobiles ?

Pour être « mobile-friendly », un site internet doit pouvoir être parfaitement accessible et lisible sur les appareils mobiles. Le contenu des pages doit donc parfaitement s’adapter aux écrans mobiles avec des textes suffisamment éloignés et lisibles.

Comment rendre son site « mobile-friendly » ?

Si votre site internet n’est pas encore parfaitement optimisé pour les mobiles, vous pouvez le rendre « mobile-friendly » de 3 façons différentes.

Responsive design

La meilleure façon de rendre un site internet compatible avec les mobiles, et la plus répandue, est d’opter pour le responsive design.
Le responsive design consiste à adapter l’affichage du site en fonction des appareils utilisés : ordinateurs, mobiles et tablettes. Le design du site s’adapte donc en fonction de la taille de l’écran.

Diffusion dynamique

Contrairement au responsive design, la diffusion dynamique consiste à générer un code distinct en fonction des appareils.
Une même URL dispose donc de plusieurs versions de codes.

URL distinctes

La 3e façon d’adapter un site internet pour les mobiles est de créer des URLs distinctes pour les mobiles avec donc un code différent sur les appareils.
Les versions mobiles des sites internet se présentent souvent sous la forme m.monsite.fr (au lieu de monsite.fr pour les ordinateurs). Le type d’appareil utilisé est donc détecté afin de renvoyer le visiteur vers l’URL adaptée.

Vérifiez si votre site internet est bien compatible avec les mobiles

Si vous avez un doute concerne la compatibilité de votre site internet avec les mobiles, vous pouvez utiliser Google Search Console. Cet outil de Google propose en effet une rubrique « Ergonomie mobile » qui permet de vérifie si le moteur de recherche à trouver des erreurs de compatibilité et si c’est le cas, les modifications à effectuer pour les corriger.
Google évalue la compatibilité d’un site internet avec les mobiles page par page. Il est donc possible qu’une page du site ne soit pas optimisée alors que c’est le cas des autres pages. Pour un bon positionnement, il est essentiel que toutes les pages du site soient « mobile-friendly ».

Nos équipes d’experts SEO se tiennent à votre disposition pour vous aider à intervenir sur votre site internet et vous conseille sur toutes les différentes améliorations à mettre en place. Vous souhaitez en savoir plus et obtenir des conseils personnalisés ? Nous vous proposons de planifier un rendez-vous téléphoniques.


Close

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires en matière de médias sociaux, de publicité et d'analyse qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont recueillies lors de votre utilisation de leurs services. Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser notre site Web.